Manuscrit 3901, Livre d'heures de Guyot Le Peley

Manucrit 3901 : Livre d’Heures de Guyot Le Peley.Ce manuscrit exceptionnel est passé en vente en juin 2005 chez Christie's à Londres, provenant d'une collection privée. De petite dimension (130 X 95 mm), il compte 150 feuillets. La reliure d'origine a été remplacée au XVIIIe siècle, par une reliure de maroquin rouge, avec une dorure sur les plats et les tranches. Il s'agit d'un livre d'heures, c'est-à-dire un ouvrage de lecture pieuse à l'usage de laïcs. En tête se trouve le calendrier par mois, puis les textes habituels des livres d'heures : des extraits d'Evangiles, l'Office de la Vierge, ici à l'usage de Troyes, les heures de la Croix et du Saint Esprit, des Psaumes et un office de morts.

 

Des armoiries peintes sur le premier feuillet permettent de connaître le commanditaire du manuscrit : Guyot Le Peley, bourgeois troyen au XVe siècle. L'étude de ce manuscrit inédit a permis d'attribuer sa décoration à Jean Colombe, enlumineur originaire de Bourges, actif de 1463 à 1493. Artiste de prédilection des livres réalisés pour Louis de Laval, gouverneur de Champagne de 1465 à 1473, Jean Colombe reçoit à cette époque plusieurs commandes de familles troyennes. Chaque page de ce livre d'heures est décorée, avec en particulier douze enluminures en pleine page, un tableau de l'Annonciation en double page, trois miniatures représentant les évangélistes et 16 lettrines historiées.

 

Par ailleurs, chaque page de texte est encadrée de petites miniatures de format rectangulaire. Par exemple, le calendrier montre des représentations des travaux des saisons et des signes du zodiaque. Les miniatures des heures de la Croix évoque la mort et la résurrection du Christ jusqu'à la Pentecôte. Sur la totalité des 150 feuillets, la marge inférieure est consacrée à un cycle de représentations des épisodes de l'Ancien Testament, depuis Adam et Eve jusqu'à l'histoire de David.